HomeCryptomonnaiesL'ancien BitBoy Crypto lève 150.000$ auprès de ses fans pour poursuivre la...

L’ancien BitBoy Crypto lève 150.000$ auprès de ses fans pour poursuivre la société en justice

L’ancien BitBoy Crypto, Ben Armstrong, a recueilli pas moins de 150.000$ en crypto-monnaie auprès de ses fans, qui seront utilisés pour poursuivre la société mère qui l’a retiré de la marque. 

L’ancien BitBoy Crypto lève des fonds auprès de ses fans pour poursuivre la société qui l’a retiré de la marque

Ben Armstrong, l’ancien visage de BitBoy Crypto, a recueilli jusqu’à 150.000$ en crypto-monnaie auprès de ses fans pour poursuivre la société mère qui l’a retiré de la marque. 

Le crypto-influencer aurait reçu plus de 62.000 dollars sur son portefeuille Ethereum provenant de 117 adresses et 91.000 dollars sur son adresse Bitcoin avec plus de 50 transactions. Ces fonds ont été collectés en seulement trois jours, après qu’Armstrong ait demandé à ses fans de lui envoyer des fonds pour sa défense juridique.  

L’ancien BitBoy Crypto est toujours très suivi par sa crypto-communauté. Sur son profil X (anciennement Twitter), où il compte 35.560 followers, le crypto-influencer a modifié sa description comme suit . 

“Ne m’appelez plus BitBoy. Je m’appelle Ben Armstrong. Suivez-moi si vous aimez les crypto-monnaies et si vous faites partie de la $BEN Nation.” 

Malgré cette description, il semble toutefois qu’Armstrong n’ait pas accepté les accusations de la société mère de BitBoy Crypto, et se dit prêt à intenter une action en justice. 

Ancien BitBoy Crypto: ce qui s’est passé après l’éviction de Ben Armstrong de la marque

Il y a tout juste un mois, le compte officiel de BitBoy Crypto sur X (anciennement Twitter) a annoncé à son million de followers la nouvelle du licenciement du YouTubeur Ben Armstrong

La raison invoquée était son abus de drogues, qui aurait causé des dommages financiers, émotionnels et physiques à l’entreprise

Cette décision a été prise par BJ Investment Holdings et sa société mère Hit Network, par le biais d’une action en justice décisive. 

Immédiatement après avoir été expulsé de BitBoy Crypto, Armstrong a demandé une injonction d’urgence contre le PDG de Hit Network, TJ Shedd, et le directeur financier, Timothy Shedd Sr Armstrong, mais le tribunal de Géorgie a rejeté sa demande

D’où sa demande de fonds à ses fans pour procéder à une nouvelle assignation. 

Les dommages collatéraux de la décision 

Alors que les deux parties se préparent à la bataille juridique, la suppression du visage public de BitBoy Crypto a déjà endommagé HitNetwork. 

L’entreprise aurait perdu environ un million de dollars de revenus après le licenciement d’Armstrong, tandis que la chaîne YouTube de BitBoy a perdu plus de 20.000 abonnés

Quoi qu’il en soit, Armstrong poursuit également en publiant ses propres versions de ce qui se passe chez Hit Network, comme le tweet posté en haut de son profil, dans lequel il accuse le patron d’être un criminel

“Réveillez-vous @HitNetwork_ employés. Votre nouveau patron est un criminel. Employés de @VoomioNFT, votre patron est un criminel. C’est la triste histoire de ce qui arrive lorsque votre partenaire commercial laisse entrer un véritable gangster dans le bâtiment.”

L’ancien BitBoy Crypto, Ben Armstrong, a recueilli pas moins de 150.000$ en crypto-monnaie auprès de ses fans, qui seront utilisés pour poursuivre la société mère qui l’a retiré de la marque. 

L’ancien BitBoy Crypto lève des fonds auprès de ses fans pour poursuivre la société qui l’a retiré de la marque

Ben Armstrong, l’ancien visage de BitBoy Crypto, a recueilli jusqu’à 150.000$ en crypto-monnaie auprès de ses fans pour poursuivre la société mère qui l’a retiré de la marque. 

Le crypto-influencer aurait reçu plus de 62.000 dollars sur son portefeuille Ethereum provenant de 117 adresses et 91.000 dollars sur son adresse Bitcoin avec plus de 50 transactions. Ces fonds ont été collectés en seulement trois jours, après qu’Armstrong ait demandé à ses fans de lui envoyer des fonds pour sa défense juridique.  

L’ancien BitBoy Crypto est toujours très suivi par sa crypto-communauté. Sur son profil X (anciennement Twitter), où il compte 35.560 followers, le crypto-influencer a modifié sa description comme suit . 

“Ne m’appelez plus BitBoy. Je m’appelle Ben Armstrong. Suivez-moi si vous aimez les crypto-monnaies et si vous faites partie de la $BEN Nation.” 

Malgré cette description, il semble toutefois qu’Armstrong n’ait pas accepté les accusations de la société mère de BitBoy Crypto, et se dit prêt à intenter une action en justice. 

Ancien BitBoy Crypto: ce qui s’est passé après l’éviction de Ben Armstrong de la marque

Il y a tout juste un mois, le compte officiel de BitBoy Crypto sur X (anciennement Twitter) a annoncé à son million de followers la nouvelle du licenciement du YouTubeur Ben Armstrong

La raison invoquée était son abus de drogues, qui aurait causé des dommages financiers, émotionnels et physiques à l’entreprise

Cette décision a été prise par BJ Investment Holdings et sa société mère Hit Network, par le biais d’une action en justice décisive. 

Immédiatement après avoir été expulsé de BitBoy Crypto, Armstrong a demandé une injonction d’urgence contre le PDG de Hit Network, TJ Shedd, et le directeur financier, Timothy Shedd Sr Armstrong, mais le tribunal de Géorgie a rejeté sa demande

D’où sa demande de fonds à ses fans pour procéder à une nouvelle assignation. 

Les dommages collatéraux de la décision 

Alors que les deux parties se préparent à la bataille juridique, la suppression du visage public de BitBoy Crypto a déjà endommagé HitNetwork. 

L’entreprise aurait perdu environ un million de dollars de revenus après le licenciement d’Armstrong, tandis que la chaîne YouTube de BitBoy a perdu plus de 20.000 abonnés

Quoi qu’il en soit, Armstrong poursuit également en publiant ses propres versions de ce qui se passe chez Hit Network, comme le tweet posté en haut de son profil, dans lequel il accuse le patron d’être un criminel

“Réveillez-vous @HitNetwork_ employés. Votre nouveau patron est un criminel. Employés de @VoomioNFT, votre patron est un criminel. C’est la triste histoire de ce qui arrive lorsque votre partenaire commercial laisse entrer un véritable gangster dans le bâtiment.”

Stefania Stimolo
Stefania Stimolo
Laureata in Marketing e Comunicazione, Stefania è un’esploratrice di opportunità innovative. Partendo come Sales Assistant per e-commerce, nel 2016 inizia ad appassionarsi al mondo digitale autonomamente, inizialmente in ambito Network Marketing dove conosce e si appassiona dell’ideale di Bitcoin e tecnologia Blockchain diventandone una divulgatrice come copywriter e traduttrice per progetti ICO e blog, ed organizzando corsi conoscitivi.
RELATED ARTICLES

MOST POPULARS

GoldBrick